Jean-François Sirinelli

Jean-François Sirinelli

Jean-François Sirinelli est un historien français, professeur à Sciences-Po et spécialiste de l'histoire politique et culturelle française du XXè siècle. Outre la direction de plusieurs ouvrages collectifs, il a écrit sur la France des années Pompidou et celle des années Giscard.

Jean-François Sirinelli est lui-même fils d'universitaire : son père, Jean Sirinelli a été professeur de littérature grecque ancienne. Le fils se tourne vers l'histoire et est reçu premier à l'agrégation. Il entre alors au centre d'analyse comparative des systèmes politiques de l'université Panthéon Sorbonne et suit parallèlement les cours de Jean-Jacques Becker et de René Rémond à Nanterre. Il commence sous la direction de celui-ci une thèse qu'il soutiendra en 1985, Khâgneux et étudiants des années 20, histoire d'une génération d'intellectuels. Elle lui permet d'accéder au grade de professeur d'université, à Lille et à New York dans le cadre de l'Institute for French studies. Il devient professeur d'histoire politique et culturelle à Sciences-Po en 1998 et y dirige le centre d'histoire de l'Europe au XXè sicle depuis 2000. Ses ouvrages s'attachent à l'engagement des intellectuels dans une période qui a vu la montée de deux totalitarismes, une guerre mondiale, la décolonisation et ses drames et la construction européenne. Ainsi lui doit-on une biographie croisée de Raymond Aron et de Jean-Paul Sartre. Il a aussi analysé Les années Pompidou et Les années Giscard. Il a également dirigé des ouvrages collectifs, dont une Histoire des droites en France.

Jean-François Sirinelli : OEUVRES

Autres contributions