Louis-Ferdinand Céline

74 résultats
Trier par pertinence
16 résultats par page
Affichage
Filtres
Réinitialiser
  • Rayon
    Littérature 30
    Poches 11
    Bandes dessinées et humour 4
  • Disponibilité
    Disponible 73
    Manquant 1
  • Auteur
    Céline, Louis-Ferdinand 74
    Godard, Henri 10
    Fouché, Pascal 7
    Louis, Jean Paul 6
    Tardi, Jacques 5
    Dauphin, Jean-Pierre 4
    Gibault, François 4
    Podalydès, Denis 4
    Sollers, Philippe 3
    Arletty 2
  • Collection
  • Editeur
  • Support
Londres - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
Guerre - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
coup de coeur librairie la procure
Luchini lit Céline - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
D'un château l'autre - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Mort à crédit - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Semmelweis - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Guerre - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Mort à crédit - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Mort à crédit - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Nord - Louis-Ferdinand Céline
Disponible en ligne
Céline-Louis-Ferdinand.jpg

Louis-Ferdinand Céline est un écrivain plus que controversé. Certains le considèrent comme un génie de la langue française, le deuxième auteur, après Proust, le plus lu du XXe siècle, mais tous lui reprochent son antisémitisme exacerbé et son attitude pendant la guerre.

Louis-Ferdinand Céline est né en 1894 dans une famille de petits commerçants parisiens. Il quitte l'école de bonne heure et devance l'appel en 1912. Sous-officier quand éclate la guerre de 14, il est blessé, mais pas trépané, comme il le prétendra, décoré de la croix de guerre et de la médaille militaire, et réformé en 1915. Il passe le bac et entreprend des études de médecine, grâce au programme allégé proposé aux anciens combattants. Il accomplit des missions pour la SDN en Afrique, puis exerce dans un dispensaire de banlieue. Voyage au bout de la nuit, en 1932, où se retrouvent souvenirs et expériences personnels, scandalise et enthousiasme à la fois. Le livre manque de peu le Goncourt, mais obtient le Renaudot. On critique ou loue les innovations d'un style elliptique proche du langage parlé mêlé d'argot. Mort à crédit publié en 1936, avec des coupures imposées par l'éditeur, est très mal accueilli. L'année suivante commence la période noire de la vie de Céline. On a avancé l'hypothèse d'une déception amoureuse pour expliquer l'antisémitisme virulent qui éclate dans Bagatelle pour un massacre et L'école des cadavres et son rapprochement avec les milieux fascistes. Pendant la guerre, il envoie lettre sur lettre aux journaux de la collaboration et soutient l'occupant. Il fuit la France en 1944 et se réfugie à Sigmaringen où se trouvent les dignitaires de Vichy, puis au Danemark où il est emprisonné plus d'un an et passe 4 ans en exil. Condamné à l'indignité nationale en 1950, il est gracié l'année suivante comme invalide de guerre. Il rentre alors à Paris et signe un contrat avec Gallimard pour la réédition de ses œuvres et la trilogie allemande, récit romancé de sa fuite et de son exil, dont à sa mort en 1961, seuls deux volumes sont parus.