John Scheid

Chargement

33 résultats
Trier par pertinence
16 résultats par page
Affichage
Filtres
Réinitialiser
  • Rayon
    Histoire 21
    Sociologie 2
    Diverses humanités 2
    Philosophie 1
    Spiritualité 1
  • Disponibilité
    Disponible 28
    Épuisé 3
    À paraître 1
    Manquant 1
  • Auteur
    Scheid, John 33
    Zink, Michel 2
    Académie des inscriptions et belles-lettres (France) 1
    Ando, Clifford 1
    Assenmaker, Pierre 1
    Auguste 1
    Bansat-Boudon, Lyne 1
    Berthoz, Alain 1
    Biondo, Flavio 1
    Boisseuil, Didier 1
  • Collection
  • Editeur
  • Support
nothumb-auteur.jpg

John Scheid n'est pas anglais malgré son nom mais français d'origine luxembourgeoise, historien de l'Antiquité, professeur au Collège de France et spécialiste de Rome où il a vécu une vingtaine d'années, dirigé des fouilles et s'est tout particulièrement intéressé à la religion.

John Scheid est né au Luxembourg et a continué ses études universitaires à Strasbourg puis à Paris où il s'enthousiasme pour l'épigraphie romaine. Il a obtenu la nationalité française pour pouvoir s'inscrire à l'agrégation, condition indispensable pour postuler à l'Ecole française de Rome, la veille de la date limite. Il réussit l'agrégation de grammaire en 1973, après un doctorat de IIIè cycle et part pour Rome. Trois ans à l'Ecole elle-même, pendant lesquels il devient directeur d'un chantier de fouilles à La Magliana, un faubourg de Rome plus connu comme un haut lieu de la délinquance. Il en est responsable jusqu'en 1988. Il est parallèlement assistant à l'université de Lille puis directeur d'étude à l'EPHE. Il soutient sa thèse, Romulus et ses frères. Le culte des frères arvales, modèle du culte public dans la Rome des empereurs, en 1987. Il est nommé au Collège de France en 2001, à la chaire Religion, institutions et société de la Rome antique.Il n'abandonne pas les fouilles, en Tunisie, à Ravenne et à Rome. Outre ses thèses, publiées toutes deux, on lui doit de nombreux livres dans lesquels il montre que la religion romaine n'est pas une religion de spiritualité mais une série de règles et de pratiques : Religion et piété dans la Rome antique, La religion des Romains sont les plus accessibles au grand public. Son dernier livre, A Rome dans les pas de Plutarque, invite à une promenade dans la ville en compagnie de l'historien grec et des visiteurs qui s'y pressaient il y a 20 siècles.