Blandine Kriegel

nothumb-auteur.jpg

Née en 1943, Blandine Kriegel a développé une oeuvre de philosophie politique d'une singulière élévation et qui est très largement commentée dans le monde entier, paradoxalement plus qu'en France.

Issue d'un milieu familial communiste et formée à l'école marxiste, elle rompt avec ce courant de pensée et fréquente le grand historien du droit Michel Villey. Dans L'Etat et les esclaves (1979), dont le succès ne s'est pas démenti depuis sa parution, elle remet à l'honneur l'Etat de droit. Sa thèse sur Les historiens et la monarchie prenait aussi le contre-pied de l'air du temps en montrant que l'histoire savante était née durant l'époque classique. Travaillant sur les thèmes de la souveraineté, de la République et de la loi naturelle, Blandine Kriegel prend, à la différence de Leo Strauss ou Hannah Arendt, le parti des Modernes et non pas des Anciens, en établissant d'ailleurs une filiation entre la théologie de la Renaissance et de l'âge classique et la politique moderne. En récusant la tyrannie de la philosophie du sujet, Blandine Kriegel a montré une autre généalogie possible de la modernité autour de la notion de droits naturels de l'homme. Avec notamment Les droits de l'homme et le droit naturel (1986), Philosophie de la République (1998) et La République et le prince moderne (2011), Blandine Kriegel a écrit une ouvre majeure pour comprendre la modernité.
20 résultats
Trier par pertinence
16 résultats par page
Affichage
Filtres
Réinitialiser
  • Rayon
    Philosophie 4
    Histoire 2
    Diverses humanités 2
    Patristique, M-Age, culte, droit canon 1
    Littérature 1
    Sociologie 1
  • Disponibilité
    Disponible 14
    Manquant 6
  • Auteur
    Kriegel, Blandine 20
    Patrice, Stéphane 2
    Adler, Alexandre 1
    Demelemestre, Gaëlle 1
    Lacroix, Alexis 1
    Mabillon, Jean 1
    Vitoria, Francisco de 1
  • Collection
  • Editeur
  • Support