Dans la bibliographie d'Elisabeth de la Trinité, deux noms se détachent : ceux des pères Patrick Marie Févotte et Philippe Ferlay. Un Elisabeth de la Trinité racontée par elle-même rassemble journal et lettres en une sorte d'autobiographie posthume. Sa sœur qui calqua sa vie de mère de famille sur celle de sa sœur a aussi suscité une étude. Sont également présents dans le rayon les écrits d'Elisabeth rassemblés sous différents titres et différentes thématiques.

Chargement

47 résultats
Trier par pertinence
8 résultats par page
Affichage
Filtres
Réinitialiser