Vos frais de port à 0,01 € pour tout achat supérieur à 49€*

univers suivant univers précédent
Torture et eucharistie : la théologie politique et le Corps du Christ

Torture et eucharistie : la théologie politique et le Corps du Christ

Marie-Cécile de Saint-Paul, Jacqueline Rastoin, Michel Fourcade

Ad Solem ,
Cerf , (mars 2009)

Résumé

Ayant vécu au Chili dans les années 1980, l'auteur témoigne du régime de terreur de ce pays, de la pratique de la torture par l'Etat et de l'inefficacité de la hiérarchie de l'Eglise face à cette persécution. ©Electre 2020

31,00 € 29,45 € -5 % avec le retrait en magasin
- 5 % sur les livres avec le retrait en magasin

Profitez du prix le moins cher en choisissant le retrait gratuit en magasin. Le prix se mettra à jour automatiquement lors de la validation de votre commande.

Extrait des conditions générales de vente sur le livre :
Conformément à la nouvelle loi encadrant les conditions de la vente à distance des livres, qui vient compléter la loi du 10 août 1981 sur le prix du livre, l'application d'une remise de 5 % sur les prix des livres n'est désormais possible que dans le cadre d'un retrait dans un point de vente commercialisant des livres. Bénéficiez ainsi de la remise de 5 % sur le prix éditeur et de la livraison gratuite en choisissant de faire livrer votre commande au magasin choisi.
Voir disponibilités en librairies

En stock, expédié sous 48 h

Je commande exemplaire(s)

Ajouter au panier

Nos modes de livraison...
modes de livraison

Ma sélection Liste cadeaux

Du même auteur

suivant précédent

Les autres internautes ont aussi commandé dans le rayon «Théologie classée par théologiens»

suivant précédent

Avis des internautes (0 avis)

Soyez le premier à donner votre avis.

Résumé

Ayant vécu au Chili dans les années 1980, l'auteur témoigne du régime de terreur de ce pays, de la pratique de la torture par l'Etat et de l'inefficacité de la hiérarchie de l'Eglise face à cette persécution. ©Electre 2020

Quatrième de couverture

Depuis plusieurs siècles, l'Église en est venue à ne plus avoir que la « garde des âmes », laissant les corps au soin de l'État. Dans la société moderne, la mission du chrétien se cantonnait désormais à « spiritualiser » les structures de la vie politique et publique. Cette mission a été notamment exposée par les partisans de la « chrétienté profane », inspirée par Jacques Maritain. Or, cette théorie n'envisageait guère l'éventualité d'un temps de persécution où il faudrait que l'Église, Corps du Christ, résiste « corporellement » : où des catholiques, fidèles à l'État, puissent être impliqués contre d'autres catholiques, jugés infidèles, comme ce fut le cas au Chili sous le régime de Pinochet.

Résidant au Chili dans les années 1980, William Cavanaugh a été témoin de ce régime de terreur, du caractère « rituel » de la pratique de la torture par l'État, en une simiesque liturgie de mort, et de l'inefficacité de la hiérarchie de l'Église chilienne, formée à l'école de la « chrétienté profane », face à cette persécution menée par des catholiques contre des catholiques au nom de l'État. Revenu aux États-Unis, où il enseigne la théologie, William Cavanaugh a voulu montrer comment, progressivement, l'Église a su faire échec à la politique de mort de la Junte militaire. À la fois témoignage vécu et réflexion théologique, ce livre exceptionnel jette une lumière radicalement nouvelle sur les événements du Chili, sur les impasses d'une certaine ecclésiologie, et sur les défis que va bientôt devoir relever l'Église d'Occident si elle veut retrouver sa place légitime dans la cité des hommes.

Fiche technique

Famille :

Sous famille :

Sous sous famille :

Reliure:
Broché

Page :
444p

Format :
22x14cm

Poids:
Non précisé

ISBN :
2-940402-39-6

EAN13 :
9782940402397