Philippe Henne

Philippe Henne

Philippe Henne, dominicain, a passé son doctorat à l'université catholique de Fribourg en Suisse. Actuellement professeur de patrologie à l'université catholique de Lille, spécialiste des tous premiers pères de l'Eglise, antérieurs à Origène, il s'investit également dans l'oecuménisme.

Philippe Henne est belge, originaire de la région minière de Mons et a fait des études de lettres classiques à Namur et Louvain puis enseigné dans le secondaire avant d'entrer, à 25 ans, au noviciat dominicain de Fribourg en Suisse. Il y a suivi une formation qui l'a mené de l'agrégation au doctorat, avec une thèse sur l'unité rédactionnelle du pasteur d'Hermas, livre chrétien du IIè siècle retiré ensuite des écrits testamentaires. Il a ensuite enseigné la patrologie à l'université de Fribourg et à l'Ecole biblique de Jérusalem, tout en assurant la responsabilité de la paroisse anglophone de Berne, responsabilité préparée en Belgique par son appartenance à la commission catholique anglicane de Malines. Il est depuis 1993 professeur de patrologie à l'université catholique de Lille. Ses recherches portent essentiellement sur les tout premiers pères de l'Eglise, ceux que l'on appelle les pères apostoliques, immédiatement postérieurs aux Apôtres et antérieurs à Origène, mais aussi Tertullien l'Africain, Saint Jérôme, Grégoire le Grand. Il a présenté et commenté les écrits de Saint Hilaire de Poitiers, Introduction à Hilaire de Poitiers suivie d'une anthologie. Outre les études de ces grandes figures, il a livré un panorama général avec La Bible et les pères.

Philippe Henne : OEUVRES

Autres contributions