Paul Claudel

Paul Claudel

Paul Claudel, l'un des grands écrivains du XXe siècle, avec Mauriacet , se réclamant de leur foi catholique, est avant tout poète, essayiste mais surtout dramaturge, avec un important corpus d'une quinzaine de pièces de théâtre. Il est le frère de la sculptrice Camille Claudel .

Paul Claudel s'installe à Paris en 1882, à l'âge de 14 ans, passe son baccalauréat au lycée Louis-le-Grand et s'inscrit à l'Institut des Sciences Politiques. Le jour de Noël 1885, alors qu'il a 18 ans, l'émotion ressentie pendant les vêpres à Notre-Dame le ramène à la foi de son enfance. L'autre grand choc de cette année-là est la lecture des Illuminations de Rimbaud qui influenceront ses premières oeuvres. A la fin de ses études il entre dans la diplomatie et ses différents postes, jusqu'à sa retraite en 1936, le mèneront en Chine, au Brésil, au Japon, aux États-Unis... Parallèlement il écrit pièce sur pièce, toutes représentées avec un grand succès Camille Claudel. Son attitude pendant la montée du nazisme puis au début de la guerre est ambiguë. Il juge l'Allemagne de Hitler moins dangereuse que l'Union Soviétique et accueille avec sympathie l'arrivée au pouvoir de Pétain. Mais très vite il s'insurge contre la politique de collaboration et la persécution des Juifs. Il est reçu à l'Académie Française en 1935 et meurt en 1955.

La Procure aime particulièrement :

Le soulier de satin

Gallimard ,

L'avis de La Procure

Paul Claudel (1868-1955) est un diplomate, poète, essayiste et dramaturge français, élu à l''Académie Française en 1946. Le soulier de satin est son oeuvre majeure où est rassemblé l''essentiel de sa vie, de son art et de sa pensée. Un testament sentimental et mystique. Il s''agit d''une très longue pièce, découpée en quatre journées, qui relate l''amour impossible entre Doña Prouhèze et le capitaine Don Rodrigue. Avant de quitter la maison de son époux, accompagnée du fi dèle Don Balthazar chargé par Don Pélage de veiller sur la jeune femme, et de partir rejoindre Rodrigue, Doña Prouhèze, dans le mystère d''une prière, offre à la Vierge son soulier de satin, afin que, dit-elle, si elle s''élance vers le mal, elle le fasse du moins d''un pied boiteux. La diversité des lieux, le contraste des tons, la multiplicité des personnages et la complexité d''une action combinant plusieurs intrigues entraînent une composition originale, où l''apparent désordre occulte une réelle unité dramatique et symbolique. La pièce traite, avec un talent porté à son paroxysme, de la question du désir et du déchirement que le désir et l''amour apportent dans la chair. Tout Claudel s''y est accompli, ouvert, illuminé.
LJ

9.10€

En stock, expédié sous 48 h

Ma sélection Liste cadeaux

Paul Claudel : OEUVRES

Autres contributions

En savoir plus