Christiane Gaud-Descouleurs

Christiane Gaud-Descouleurs

Christiane Gaud-Descouleurs a eu un parcours singulier. Educatrice animée par une foi profonde, elle s'investit dans la catéchèse et y rencontre un prêtre. Ils se marient et continuent leur oeuvre à l'intérieur de l'Eglise. Son mari décédé, elle raconte cet itinéraire dans un livre émouvant, Quand deux vocations font alliance.

Christiane Gaud-Descouleurs a toujours mis sa foi chrétienne au centre de sa vie. Après des études d'éducatrice spécialisée, elle a, parallèlement à sa profession qu'elle a vécue comme un engagement, décidé de s'investir dans l'instruction religieuse et de transmettre la foi. Elle y rencontre un prêtre, Bernard Descouleurs, responsable national de catéchèse. Il décide de redevenir laïc pour l'épouser, mais sans rupture avec l'Eglise et sans abandonner la mission qu'ils se sont fixée, former la jeunesse et l'ouvrir aux valeurs chrétiennes. Tous deux se mettent à écrire, chacun de son côté ou à quatre mains, Bernard Descouleurs sur Etre confirmé, Etre grands-parents, La foi des pères, naissance de l'Eglise, Christiane Gaud-Descouleurs sur Les secrets de la prière, Prier avec Michel Quoist mais aussi Jean François Régis, du Languedoc au Vivarais, Maison amie du côté de la joie ou La nuit des miracles, un conte de Noël médiéval, et tous deux Etre parrain et marraine et Marguerite-Marie Alacoque, la religieuse visitandine inspiratrice du culte du Sacré Coeur. Bernard Descouleurs n'est plus et son épouse a écrit le livre qu'il projetait, Quand deux vocations font alliance dans lequel elle raconte leur rencontre, leur engagement et les responsabilités qu'ils n'ont cessé de prendre au service de leur foi et en union avec l'Eglise.