Amitav Ghosh

Amitav Ghosh

Amitav Ghosh est avec Vikram Seth, Arundati Roy et Kiran Desai l'un des brillants représentants de la génération actuelle d'écrivains indiens de langue anglaise. Ses romans tirent leur force d'une description des excès de la nature qui symbolise souvent les problèmes de l'Inde contemporaine.

Amitav Ghosh est né en Inde à Calcutta dans la province du Bengale en 1956. Sn père avait été officier dans l'armée coloniale indienne. Il a fait la connaissance de Vikram Seth dès le lycée et lui a montré ses premiers essais d'écriture. Il a étudié à l'université de Dehli puis à Oxford en Angleterre où il a obtenu un doctorat en anthropologie sociale. Marié à une américaine écrivain et éditrice, il s'est établi aux Etats-Unis, vit à New York où il enseigne la littérature comparée au Queen's College, mais retourne souvent dans son pays natal. Son premier roman, Les feux de Bengale date de 1986 et obtient le prix Médicis étranger en 1988 mais il accède véritablement à la notoriété avec Le palais de verre en 2000. Il crée à cette occasion une polémique en retirant son roman de la sélection du Commonwealth prize du meilleur livre eurasien, pour protester contre le terme de Commonwealth et la restriction aux romans de langue anglaise. En 2004 paraît Le pays des marées, un roman qui décrit de façon saisissante les inondations du Gange dans l'estuaire et et les îles Sundarban. Il travaille maintenant à une trilogie dont le premier tome, un océan de pavots décrit le sort des coolies recrutés par l'armée après l'abolition de l'esclavage.

Amitav Ghosh : OEUVRES